AETS, Gestion des Risques - Renforcement institutionnel - Développement durable

AETS en français AETS in english

Accueil > Actualités >

AETS Remporte un Projet BTSF de 4 Ans Avec La Comission Européenne

AETS Remporte un Projet BTSF de 4 Ans Avec La Comission Européenne

Le secteur des « améliorants alimentaires » (Food Improvement Agents en anglais) est régi depuis 2008 par des législations qui établissent des règles uniformisées pour l’approbation et l’enregistrement des substances autorisées, ainsi que des règles spécifiques pour l’utilisation des additifs, arômes et enzymes alimentaires. Après l’entrée en vigueur de ces règlements, l’UE organise depuis 2011 des formations dans le cadre de son initiative Better Training for Safer Food (Une meilleure formation pour des aliments plus sains – BTSF, sigle en anglais).

La dernière formation BTSF concernant les améliorants alimentaires s’inscrit dans le cadre du projet intitulé : « Organisation et mise en œuvre de formations sur la législation et le contrôle des améliorants alimentaires dans l’UE dans le cadre de l’initiative BTSF », qui a été récemment attribué à un consortium dirigé par AETS et constitué de NSF Euro Consultants, AESA et AINIA.

Le projet comprendre deux formations distinctes (formations A et B, voir ci-dessous) qui seront présentées durant 28 sessions de 4 jours (respectivement, 20 et 8) dans toute l’Europe, avec un total de 840 participants prévus (provenant des états membres de l’UE, pays candidats, pays sélectionnés dans le cadre de la politique européenne de voisinage et potentiels pays candidats).

La formation sera divisée en 2 cours :

Cours A : Il comprendra des études de cas concernant l’application du règlement harmonisé, des formations théoriques et pratiques relatives aux caractéristiques communes des FIA, des principes de quantum satis et de transfert, et des modules qui traiteront spécifiquement des additifs, arômes et enzymes alimentaires.

Cours B : Ce cours abordera les étapes de la planification, la mise en œuvre et la surveillance de contrôles officiels sur des FIA, et comprendra le développement d’un projet pédagogique dans lequel les participants devront progressivement développer un plan de contrôle intégral pour une chaîne alimentaire spécifique.