AETS, Gestion des Risques - Renforcement institutionnel - Développement durable

AETS en français AETS in english

Accueil > Actualités >

Optimiser les investissements de lâ??UE pour la gestion de d?©chets en Inde

Optimiser les investissements de l’UE pour la gestion de déchets en Inde

 

Dans le contexte du contrat cadre de l’UE sur la gestion de déchets solides en Inde, un des livrables est la réalisation de 2 réunions d’examen expert. 


La première réunion d’experts s’est tenue le 11 juin 2019 à New Delhi
Le sujet de la réunion d’examen était les Nouvelles technologies & mécanismes innovants dans la gestion des déchets, ses obstacles et le potentiel d’investissement de l’UE en Inde. Ont assisté à cette réunion des experts de l’industrie représentant différentes spécialisations dans la chaîne de valeur de la gestion de déchets solides (SWM, sigle anglais). M. Sanjay Dhawan, directeur d’AETS Inde, y a également participé.
La réunion a été convoqué par le chef d’équipe M. Anil Bansal qui a fait un exposé détaillé et présenté une vue d’ensemble approfondie du secteur de la gestion des déchets solides en Inde, des résultats obtenus et des futurs défis à relever. Il a en outre souligné les questions endémiques à travers la chaîne de valeurs de la SWM : collecte et transport (C&T) ainsi que traitement & élimination (T&E). Ensuite, la parole a été donnée aux participants.
 
Les principales conclusions de la réunion ont été les suivantes :

  • Les fonds européens peuvent être octroyés de diverses manières. L’UE préfère fournir fonds à un organisme national/régional. La coopération avec les PME européennes pourrait être un moyen de canaliser les investissements.
  • Le développement d’un laboratoire accrédité par le Conseil de la qualité de l’Inde (QCI, sigle anglais) pour l’analyse du compost, qui peut également être utilisé pour la commercialisation du compost
  • La normalisation des technologies et des produits issus du traitement des déchets peut rendre ce domaine plus lucratif
  • Des solutions de traitement et de recyclage des déchets à petite échelle peuvent être mises en oeuvre au niveau décentralisé
  • La délégation de l’UE serait également consultée au sujet du transfert de technologie pour les C&T et T&E, ainsi que la facilitation des procédures d’entrée des consultants internationaux pour le développement de projets sur la base de EPC
  • Apporter un appui dans le développement de viabilités financières pour des projets de SWM

 
La deuxième réunion d’experts s’est tenue le 27 juin 2019 à Chennai 
La deuxième réunion d’examen a reçu des représentants du sud de l’Inde. La réunion a été convoquée par le directeur de AETS Inde, M. Sanjay Dhawan, qui a accueilli tous les participants et a donné un bref aperçu du projet et de ses objectifs.


Les principales conclusions de la réunion ont été les suivantes :

  • AETS a demandé à l’entreprise CNIM Martin d’examiner la viabilité des centrales de transformation des déchets en énergie en Inde étant donné qu’elles peuvent résoudre efficacement les problèmes d’emplacement et d’occupation des sols des projets.
  • Il a été suggéré que l’équipe du projet rencontre le Conseiller scientifique du gouvernement indien, le Professeur K. Vijay Raghavan, pour discuter avec lui des options techniquement et financièrement viables pour la SWM en Inde et l’inviter à participer à l’atelier national (juillet 2019).
  • La délégation de l’UE (DUE) serait consultée au sujet du transfert de technologie pour les C&T et T&E, ainsi que la facilitation des procédures d’entrée des consultants internationaux pour le développement de projets sur la base de EPC.
  • La DUE est également invitée à collaborer avec les ministères concernés en vue d’élaborer des avis relatifs aux opérations de travail, à la conformité HSE et aux meilleures pratiques.
  • La BEI sera consultée pour obtenir une assistance en vue de la clôture financière des projets de transformation des déchets en énergie en Inde, ainsi que pour déterminer s’il est plausible d’assouplir les tarifs d’importation des équipements, machines et véhicules liés à SWM.
  • Une plateforme de partage des connaissances devrait être créée pour partager des idées et des informations entre les développeurs et fabricants d’équipement d’origine (FEO) de l’UE et Indiens de la SWM. Une façon d’y parvenir est de collaborer avec l’IFAT, Inde (exposition et conférence annuelle relative à l’eau, les eaux usées, déchets solides et le recyclage) qui se tient à Mumbai.