AETS, Gestion des Risques - Renforcement institutionnel - Développement durable

AETS en français AETS in english

Accueil > Actualités >

Echanges entre l'UE et l'Asie sur les mesures SPS

Echanges entre l'UE et l'Asie sur les mesures SPS

Tandis que le monde poursuit son modèle global, le commerce de denrées alimentaires et d’aliments pour les animaux continue d’augmenter. Certains pays d’Asie, tels que la Chine, l’Inde, l’Indonésie, le Japon, la Malaisie, les Philippines, la Corée du sud, la Thaïlande ou encore le Vietnam représentent d’importants partenaires commerciaux pour l’Union Européenne, la Chine représentant à elle seule plus de 10 milliards d’euros, ce qui fait d’elle le deuxième marché pour l’UE en termes de taille et de rapidité de croissance.

Compte tenu de l’importance du commerce de produits alimentaires et des aliments pour les animaux, il est important de veiller à ce que ce commerce soit, dans le mesure du possible, facilité et non encombré par des barrières qui pourraient entraîner une réduction ou une entrave au commerce. En analysant les obstacles au commerce les plus courants, il est possible de constater que les questions sanitaires et phytosanitaires (SPS) figurent en tête de liste.  En effet, les problèmes liés aux maladies animales ou aux épidémies de ravageurs de plantes sont sources d’inquiétudes pour les états et les particuliers.

Afin de continuer à promouvoir une relation commerciale fructueuse avec les pays asiatiques susmentionnés, AETS s’est vu confier par la Commission Européenne le contrat intitulé « Coopération entre l’UE et l’Asie sur les mesures SPS ».  Financé par l’Equipe Régionale pour la zone Asie-Pacifique du Service des Instruments de Politique Etrangère (FPI, sigle anglais) de la Délégation de l’Union Européenne à Bangkok, ce contrat vise à améliorer les conditions permettant à l’industrie alimentaire de l’UE d’accéder aux marchés des pays susmentionnées en cherchant à améliorer la compréhension mutuelle des mesures de contrôle sanitaire et phytosanitaire en place. Le contrat sera mis en œuvre en étroite coordination avec la DG Trade, la DG AGRI et la DG SANTE de la Commission Européenne et consistera en deux point focaux principaux :

  1. L’organisation de séminaires et de visites de dialogue réglementaire SPS entre l’UE et les autorités compétentes des pays ciblés. Ces événements prendront la forme d’un dialogue ouvert entre les autorités concernés et les représentants de l’industrie. En outre, les séminaires et les visites règlementaires favoriseront les liens, les relations et la confiance entre les fonctionnaires, qui devront persister bien au-delà des événements et avoir un impact positif retentissant sur l’avenir du commerce de l’UE et des pays ciblés ;
  2. La préparation de guides pour l’industrie européenne afin de l’aider à comprendre les règlementations d’importation dans ces pays. Ces guides seront formulés selon une approche axée sur la demande, impliquant étroitement l’industrie.

 

Le contrat a été signé en octobre 2019 pour une durée de 36 mois et il mobilisera des ressources d’AETS basées à Bangkok, New Delhi, Jakarta, Bruxelles et au siège à Lons.

AETS est chef de file du consortium et Opera est le partenaire d’AETS en charge des activités en Chine et au Japon.