AETS, Gestion des Risques - Renforcement institutionnel - Développement durable

AETS en français AETS in english

Accueil > Actualités >

AETS lance un projet pour améliorer la résilience au changement climatique au Mali

AETS lance un projet pour améliorer la résilience au changement climatique au Mali

Le Mali est l’un des plus vastes pays au monde, mais il figure également parmi les 10 pays les plus pauvres du monde. Il dépend fortement des secteurs liés aux ressources naturelles, tels que l’agriculture, la pêche, la chasse et l’exploitation minière – qui emploient environ 80% de la population Malienne. Toutefois, malgré le recours massif à ces secteurs et un taux de croissance élevé, le manque de connaissances en matière de conséquences et options environnementales, l’absence d’infrastructures adéquates pour le traitement des déchets, conjugué aux impacts évidents du changement climatique, comme de longues périodes de sécheresse, ont eu un impact négatif sur la productivité du pays ainsi que sur l’environnement.

Dans ce contexte, AETS a été chargé de mettre en œuvre un projet financé par la Banque Africaine de Développement visant à développer une approche intégrée pour améliorer la résilience au changement climatique dans les zones agroforestières et forestières du Mali (plus particulièrement dans trois régions : Kayes, Koulikoro et Ségou), en fournissant un cadre plus sain pour améliorer les conditions de vie des groupes sociaux les plus vulnérables. Cette résilience au changement climatique a pour but d’améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle de la population malienne, en consolidant les divers services et bénéfices écosystémiques. Dans ce but, le Fonds pour l’Environnement Mondial s’est associé à la Banque Africaine de Développement afin de mener cette approche à terme et ainsi réduire la pauvreté dans les zones rurales du Mali, tout en améliorant la résilience des territoires et de la population.

Ce projet, dirigé par AETS, a été lancé durant la dernière semaine de juillet pour une durée de 4 mois.