AETS, Gestion des Risques - Renforcement institutionnel - Développement durable

AETS en français AETS in english

Accueil > Actualités >

AETS organise un atelier BTSF sur le thème de l’utilisation des pesticides

AETS organise un atelier BTSF sur le thème de l’utilisation des pesticides

AETS est depuis de nombreuses années leader d’un consortium gérant la mise en œuvre d’un projet de la Commission Européenne intitulé “Organisation et mise en œuvre d’activités de formation hors UE pour améliorer et renforcer le cadre SPS dans le cadre de l’Initiative « Une Meilleure Formation pour des Denrées Alimentaires plus Sures » (BTSF, sigle anglais)“ . Le projet, qui a débuté en 2017 et devrait durer 48 mois, vise à informer les pays en développement des normes actuelles requises par l’Union Européenne concernant la sécurité des denrées alimentaires, des aliments pour animaux, ainsi que la santé des plantes, afin que ces pays soient capables d’exporter animaux et végétaux vers l’UE. Ces normes garantissent un haut niveau de santé animale, végétale et humaine, non seulement au sein de l’UE, mais aussi dans les pays en développement qui sont formés et informés quant aux normes élevées adoptées actuellement dans l’UE et qu’ils pourront également appliquer en interne.

 
Dans le cadre du contrat susmentionné, AETS et IICA ont organisé un atelier régional qui a eu lieu du 4 au 7 décembre 2018 à Lima, Pérou, spécifiquement axé sur le thème de l’utilisation des pesticides. L’objectif de l’atelier était d’informer plusieurs pays d’Amérique sur les procédés de l’UE concernant l’application des pesticides et les contrôles sur les résidus de pesticides conformément à l’Accord sur l’Application des Mesures Sanitaires et Phytosanitaires (Accord SPS) de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC). L’atelier, qui a duré une semaine, a également mis l’accent sur les stratégies pour réduire l’utilisation des pesticides, comme par exemple la lutte intégrée contre les organismes nuisibles et les bonnes pratiques agricoles. L’atelier a réuni un total de 45 membres issus du personnel des autorités compétentes de 12 pays d’Amérique latine. Parmi les activités organisées, les participants ont pu effectuer la visite d’une exploitation agricole mettant en application ces bonnes pratiques.