AETS, Gestion des Risques - Renforcement institutionnel - Développement durable

AETS en français AETS in english

Accueil > Actualités >

Appui au gouvernement tanzanien en matière d’aménagement routier

Appui au gouvernement tanzanien en matière d’aménagement routier

La Tanzanie, pays d’Afrique australe, a récemment connu une croissance économique soutenue et qui devrait accroitre significativement dans un avenir proche selon les prévisions de la Business Monitor Intelligence (BMI), grâce notamment au développement de ses infrastructures.

 

Malgré son taux de croissance actuel et celui prévu, la Tanzanie reste encore parmi les pays les plus pauvres du monde, surtout en raison du sous-développement de l’infrastructure de transport et du secteur des services. Dans le but de progresser pour atteindre le statut de pays à moyen revenue d’ici à 2025, le gouvernement de la Tanzanie a élaboré divers plans dont l’objectif est d’améliorer les réseaux physiques d’infrastructures et le capital humain. Les plans de développement sont actuellement appuyés par des politiques et stratégies locales et l’aménagement routier du pays est essentiellement financé par des fonds locaux, ainsi que des partenaires de développement qui comprennent, notamment, l’Union européenne (UE).

 

Au vu de ce qui précède, une requête de services a été attribuée à AETS par l’UE pour la fourniture de conseils au gouvernement de la Tanzanie dans la gestion des ouvrages et des contrats de service dans le cadre des programmes routiers financés par l’UE. Ce contrat fait partie d’un contrat-cadre global de l’UE intitulé “Services pour la mise en œuvre de l’aide extérieure 2018” (SIEA, sigle anglais), auquel AETS participe à travers 4 lots (en tant que leader du Lot 2 et membre de consortium sur les Lots 1, 3 et 4). Les objectifs spécifiques du contrat portent sur trois points principaux :

  • Analyser la justification et les montants des réclamations présentées par les prestataires impliqués dans les programmes routiers financés par l’UE ;
  • Formuler des recommandations appropriées concernant l’application d’indemnités et d’autres questions contractuelles ;
  • Aider le gouvernement de la Tanzanie dans le cas d’éventuels arbitrages ou litiges liés à des conflits.